Take your nose, be a clown !

Clown my world Je suis née il y a quelques années dans un atelier de clown, à Bourges. On m'a demandé de me présenter à l'aide d'un objet, j'ai trouvé une punaise. Punaise murale, oui, une punaise murale... Punaise !!! Pourquoi j'ai pris cet objet censé me représenter ? J'pense que ça représentait, à l'époque, l'image que je me faisais de moi : petite, ronde, qui s'accroche parfois, qui a du piquant, qui peut se tordre mais qui peut se redresser avec un coup de pouce délicat... et enfin, qui aime réunir les gens qu'elle aime et les jolis souvenirs...

01 mai 2014 ~ 0 Commentaire

Refresh !

Coucou !

Enfin « unblog.fr » m’a permis de vous proposer quelques liens (à droite) ! Vous verrez la rubrique de mes Coups de Cœur (sites internet), quelques blogs et, et, et…. oui enfin de la musique !

En principe, si j’ai bien fait les choses, les liens s’ouvrent dans une autre fenêtre !

Bon premier mai à tous !

Image de prévisualisation YouTube

30 avril 2014 ~ 0 Commentaire

Il est beau mon rayon de soleil….

Je connais un gros mot. Un très gros gros mot : lissencéphalie pachygyrie. ça vous en bouche un coin hein ? ouais je sais… bref… je connais un gros gros vilain mot…

J’ai un rayon de soleil aussi … mon ptit rayon de soleil, il a su me redonner le sourire tellement de fois quand j’en ai eu besoin. Il parle pas. Il ne marche pas. Il ne peut pas non plus attraper ses jouets ou la cuillère qui lui permettrait de manger. Et lui aussi, il connait bien ce vilain gros mot. C’est lui qui le connait le mieux même.

Mon rayon de soleil, il parle pas avec des mots, mais il rit, ou il pleure, il te regarde avec ses grands yeux bleus pour te dire qu’il a mal, qu’il t’aime, que tu le fais suer ou le fait rire. Il est puissant mon rayon de soleil non ? Il est beau aussi. Il est très beau même. Aussi beau que le gros mot il est moche !

Bref, j’ai vu mon rayon de soleil il n’y a pas longtemps… et j’ai eu mal, et peur. Je lui ai donné un bain comme je le fais souvent parce que mon rayon de soleil, il a 13 ans et ça fait plus de 10 ans que je le connais. D’habitude, mon rayon de soleil, le bain il adore ça, il rit, il blague, il se moque de moi, il adôôôre l’eau. Mais pas là. Mon rayon de soleil était ailleurs, caché derrière un gros nuage moche. Il tremblait comme je ne l’ai jamais vu trembler. Il me regardait, mais était comme absent ou voulait me dire : j’ai peur, j’ai mal, je suis pas bien. Il était figé mon rayon de soleil. Alors j’ai abrégé le bain pour stopper cette vilaine crise que je soupçonne de s’être cachée derrière un possible « je tremble car j’ai froid ».

Mon rayon de soleil, il est beau. Mon rayon de soleil, il grandit… mais là où les gens pourraient dire : « ah c’est biennnn », ben moi quand je dis il grandit, ça veut dire « j’ai peur ». Mon rayon de soleil, quand il grandit, son corps s’abime. Sa hanche tourne, il ne peut plus allonger totalement ses jambes, et son creux à la cage thoracique s’accentue. Alors non, j’aime pas que mon rayon de soleil grandisse. Il est grand, il est beau et moi je suis toute petite et je peine à le porter, et maintenant à lui donner son bain. C’est nul. C’est moche. Comme le gros mot.

Moi je l’aime mon rayon de soleil. Et j’aime pas voir qu’il a mal, qu’il a peur. Il m’a tant donné déjà… et moi, j’aimerai tant pouvoir lui donner au moins autant sinon plus.

Je connais un gros mot. Mais je connais aussi un rayon de Soleil… et il est sacrément beau.

Image de prévisualisation YouTube

25 avril 2014 ~ 0 Commentaire

Dialogue de sourde de fin de semaine….

Ce soir, fatiguée, je me pose… face à cette tête dépitée (oh, ça c’est rigolo à dire)… une attention vient du cœur :

- Chérie, … un palmito ?

Là, mes yeux s’écarquillent comme pour mieux comprendre pourquoi, alors que tout est amour dans cette maison, on me traite d’un « poil mytho »… C’est alors que je réalise l’objet de son attention…

- ohhhh oui volontiers un palmito!!! j’avais cru comprendre un poil mytho !!!

Allez, une ptite chanson qui en fera sourire plus d’un(e)

Image de prévisualisation YouTube

13 avril 2014 ~ 0 Commentaire

Chanson du dimanche soir…

Dimanche soir, tout le monde rentre chez soi,fin d’un week-end, actif pour les uns, reposant pour les autres… Certains dépriment, d’autres non. Certains pensent déjà au week-end prochain, le dimanche soir c’est toujours particulier pour les gens.

Donc, moi, j’aime bien le calme du dimanche soir, j’aime écouter certaines chansons tranquilles… peu importe que j’aime ou non le dimanche, j’ai envie de partager cette chanson un peu clown :

Image de prévisualisation YouTube

Bonne soirée à vous  !

10 avril 2014 ~ 0 Commentaire

Dans quel état j’erre ?

Fatiguée, je suis pffffff, Rrrrrrr, pschiiiiii,

Oh ! je suis dégonflée comme était mon pneu il y a deux jours ! Qu’est-ce qu’il me faudrait bien pour me regonfler ? une pompe ? un truc qui souffle…. un gros coup pffff pour me regonfler !

c1191026

Bon, j’vous rassure, ça va bien hein, juste dégonflée, crevée, soufflée, bref, dézinguée quoi !

10 avril 2014 ~ 0 Commentaire

A deux mains …

Bon vous avez pu voir dans la bannière du blog que moi Dézinguette, j’aime beaucoup la musique. Elle m’accompagne tous les jours dans ma découverte de la vie…. y’en a des drôles, des tristes, des jolies, des bizarres, et… des Pouetic… Yves Jamait fait partie de ces chanteurs que j’affectionne beaucoup beaucoup beaucoup…. et là en écoutant cette chanson, j’imagine une chouette scène pouetic et clownesque….

Image de prévisualisation YouTube

Dézinguette vous souhaite une bien belle journée !

09 avril 2014 ~ 1 Commentaire

Pschittttt !

Ce soir en rentrant, j’ai eu mon moment clown, toute seule, comme une grande au volant de ma voiture… J’étais (encore) arrêtée à un feu rouge (oui y’en a trop par ici)… et sur le trottoir d’à côté, il y avait une dame qui s’est arrêtée de marcher : elle tripatouillait, trifouillait son téléphone et je pense que pour elle, ça devait être vachement dur de se concentrer sur les mouvements nécessaires pour marcher (ben oui, faut penser à bouger les deux jambes, et l’une après l’autre de préférence) et s’occuper de son téléphone en même temps.

C’est vrai quoi, faut être balèze pour arriver à coordonner deux jambes, deux yeux vers la direction où tu vas, une main pour tenir le téléphone, l’autre pour taper dessus, ton cerveau qui gère tout ça, bouhhhh pas facile !!! Bref, elle s’est arrêtée pour tripatouiller ou trifouiller son téléphone quand tout à coup….

 PAF POUF PSCHIIIIIIIIIITTTTTTT !!!!!!!!!!!!!!!

La municipalité a mis les arrosages de la ville en route…. tous les jets se sont mis à faire tss tss tss tss tss en tournant… l’un d’entre eux se situant à environ approximativement 30 cm de la fameuse dame concentrée à se coordonner…. Elle a fait un bon digne d’un triple saut Olympique pour éviter d’être mouillée. C’était drôôôôôle, c’était beauuuuuu, c’était MON moment clown !

 cirque-clown-arroseur

09 avril 2014 ~ 2 Commentaires

A bout de souffle !

Hier, je venais de partir au boulot et j’étais arrêtée a un feu rouge… D’un seul coup, une cycliste en cycliste toc a ma fenêtre : « Mdame, vot’ roue arrière est complètement à plat ! «  Merde alors, moi qui croyais encore avoir à faire avec une parisienne gonflée…ou gonflante, me voilà à plat, le souffle coupé (ou crevé)… Après avoir remercié la dame cycliste, je m arrête chez le mécano qui me dit : « vous avez une vis ! « 

J’avais beau envie de lui dire que des vices, j’en avais plein, j’me suis dit que pour un pneu mon humour tomberait à plat…bref, me voilà piétonne pour une journée et allégée en fin de journée 485 euros pour deux pneus neufs regonflés, manquent pas d’air ces mécanos !..

Mon porte monnaie lui, est bien a plat !!!

lkELd50lMa6wDTxPouFPaxUTLOk

 

Bonne journée à tout le monde !

Dézinguette,

08 avril 2014 ~ 3 Commentaires

Soyez heureux et contagieux

Ma première rencontre avec le clown, c’était en découvrant le film « Dr Patch » avec Robin Williams. Basé sur une histoire vraie, ce film m’a ouvert la voie sur une façon de voir les choses de la vie différemment, de voir la maladie, le handicap autrement…

Un article très intéressant sur ce qu’il se passe au Québec… (bon ça vient de se terminer mais l’article est intéressant et beau alors je partage !)

«  Du 28 mars au 2er avril prochain, durant la semaine de la foulosophie, Montréal accueillera sur son sol le Dr Patch Adams. Et tenez vous bien, ça va swinguer. On va planer, pleurer de rire, de bonheur, de beauté. Coquillages, et crustacés. “On veut 7 millions de clowns au Québec cette semaine là” m’expliquait François Yo Gourd, il y a quelques semaines.

Etre foulosophe, c’est quoi ? Pas une mince affaire à raconter.  Vous pourriez par exemple lire ce texte, à l’envers, et à reculons, affublé d’un one piece rose. Pourquoi pas ? si ça vous rend heureux…

«SOYEZ HEUREUX ET CONTAGIEUX.»

François Yo Gourd, niaisologue et Rectum de l’Université de la Foulosophie, président du Parti Rhinocéros.

La foulosophie, philosophie de fous, folie de philosophes donne pour mission à ses disciples de libérer leur folle sagesse, de mener une réflexion sur l’équilibre entre imaginaire et raison. Depuis 2000, le Symfolium, évènement phare, culminant de cette sage déraison, réunit chaque année des foulosophes venus de partout sur le globe. Des ambassadeurs de plus de 20 pays différents y ont déjà pointé le bout de leur nez, parmi lesquels Fernando Arrabal, ou encore Alexandro Jodorovsky.

“La communauté de l’Université de Foulosophie est un arc-en-ciel dans l’univers gris d’aujourd’hui.»

(extrait de la mission de l’UdFou)

Véritable révolutionnaire dans le monde de la médecine, artiste, auteur, diplomate, docteur, clown, Hunter “Patch” Adams a été l’un des précurseurs d’une approche hautement humaniste des patients, sa carrière ayant été marquée par la conviction de la nécessaire alliance de la médecine conventionnelle, de l’amour, de l’humour, de l’écoute, et de la compassion, pour soigner les plus démunis. C’est notamment à Patch que l’on doit l’apparition de le clowns dans le milieu hospitalier, mais aussi par la fondation du Gesundheit Institut, Institut médical holistique qui, en plus d’être gratuit et sans nécessité d’assurance médicale pour le patient, s’ imposait à sa création l’intégration des arts performatifs, de la nature, de l’agriculture, de l’éducation, dans son système.

« One cannot separate the health of the individual from the health of the family, the community, the world, and the health care system itself. »

extrait du site internet de Patch Adams

Considérée exemplaire, l’approche thérapeuthique de Patch par la joie et le sourire ont donné lieu à un grand nombre d’initiatives et de vocations, tant médicales que sociales, à travers la planète. Le combat de sa vie, c’est celui d’apporter un peu de joie à tous, y compris là où on ne l’attend plus. Pis ca peut signifier 200 à 300 jours hors de son chez soi quand on s’appelle Patch Adams et qu’on a un cœur sans frontières.

A Montréal, Patch Adams donnera  - entre autres – une conférence phare “Joy of caring”, à la place des arts. Il participera à de nombreuses actions, folles et créatives, telles qu’un flashmob au quartier des spectacles, une projection du film biographique “Patch Adams”, dont le rôle est interprété par Robin Williams. Il participera bien sur enfin au cabaret annuel de la Foulosophie, animé comme d’usage par l’excentrique V.I.P (Véritable Idiot Professionnel), j’ai nommé François Gourd, au Théâtre Rialto.

Activiste social, le clownesque Patch profitera de sa visite à Montréal pour prendre part aux activités d’organismes œuvrant pour la santé physique, intellectuelle, et culturelle,  accompagné entre autres par les équipes de Dr Clown de Jovia, et de Clowns sans Frontières. Visite spéciale au Phare Enfants et Familles, partie de hockey en fauteuils roulants, rencontres philosophiques et artistiques auprès de personnes en situation d’itinérance, notamment à bord de la caravane IdAction Mobile d’Exeko.

Comme la majorité je crois de mes compatriotes (je me suis en effet heurtée à des visages déconfits lorsqu’à mon dernier passage en France j’ai répandue la sainte nouvelle de la venue de Patch), je dois avouer que ma connaissance de ce géant de l’Amour se résumait au film de sa vie. Un bon début déjà, mais trop enfoui dans ma mémoire. Merde, la page facebook du film compte plus de followers que celle du vrai Patch… Les spectateurs ont-ils saisi que cette folle vie n’est pas une fiction? Maintenant que j’ai l’immense opportunité de rencontrer cet homme, croyez moi je ne m’en priverai pas une seconde. Et je vous invite à en faire de même ! »

site source : http://voir.ca/babel/2014/02/25/patch-adams-montreal/

A la lecture de ce texte… vous pensez -vous foulosophes vous mêmes ?

Moi, définitivement !

Dézinguette

08 avril 2014 ~ 7 Commentaires

Question de la neuneu du jour

Une comparse clownette m’a suggéré la Question de la neuneu du jour…. ça m’a fait rire et ça me donne envie de créer une rubrique « la question neuneu du jour »….

Socrate était-il un peu clown ????

whateveryouare_congdon3

Pour les non anglophonesla sagesse commence dans l’émerveillement.

Moi je sais pas mais j’crois bien que Socrate en était un… Shakespeare, quant à lui, serait bien en mal de répondre, nous clamant que THAT is the question !

Dézinguette,

 

 

Awomanity |
Creatif01 |
Ecolejacquesbrel |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lace Wigs Information
| tohubohu
| Plombier Argenteuil 95100 V...